Pic_lbDetour

Communauté et Amour

Ce qui me porte c’est l’esprit de l’Unité dans la communauté. Ce qu’on appelle le « Lakou » en Haïti. La communauté part depuis la relation entres soi et soi-même, soi et son enfant, soi et son conjoint(e), soi et son voisin, ensuite les gens de son quartier, de la ville , de son pays et à la fin du monde et de l’univers. Quand on voit L’Unité dans tout, petit ou grand, c’est l’Amour. L’Amour est la vérité. Le vivre au quotidien est un art.

Community and Love

What drives me is the spirit of Unity in the community. In Haiti, community is often referred to as the Lakou.  Community starts with the relation with one has with oneself, oneself and their child, oneself and their spouse, oneself and their neighbours, then the people of the neighbourhood, the city, of one’s country and at the end of the world and the universe. When you see Unity in everything, big or small, it’s Love. Love is the truth.  Living it daily is an art.

PEM
PEM

L’art une expression d’être

Issue d’une famille d’artistes, je suis née à Ouanaminthe (Haïti) en 1981. Depuis ma tendre enfance l’art fait partie de ma vie quotidienne comme la plupart des haïtiens c’est notre outil d’expression, de transmission et de communication. Pour nous, c’est peut-être une façon de faire face à la vie, à nous-mêmes et aussi à décoder l’invisible.

Mes parents, Théodore Beaubrun (Lòlò) Mimerose Beaubrun  (Manzè), sont respectivement Co-Fondateurs du groupe musical Boukman Eksperyans, leur transmission culturelle, sociale et spirituelle est pour moi d’une importance capitale dans mon voyage spirituel et artistique. En effet cela m’a aidée à déraciner en moi-même le “faux moi” complexé d’une illusion érigée par la colonisation durant 312 ans d’esclavage  . Leur album  « Vodou Adjae » sorti en 1990, sélectionné au Grammy Awards,  est le témoin de ce mouvement du retour à la Source et au véritable Soi par l’acceptation de ce l’on est, non seulement en tant qu’individu  dans son contexte culturel et social ( l’expression de diversités de la forme),  mais aussi en tant qu’être invisible (l’expression de la non-forme de l’Unité.)

Mon histoire avec la danse commence en 1985

À  l’âge de 4 ans j’étais déjà membre de la troupe de danse portant le même nom et dirigée par la talentueuse danseuse et professeure afro-américaine Lavinia Williams.  À la mort de cette dernière, je rejoins l’école de danse ARTCHO dirigée par Jean-Guy Saintus et Jean René Delsoin En 1997, après un stage intensif de ‘danse d’Afrique de L’Ouest’ avec le professeur Danny Diallo à Chicago, j’ai pu effectuer avec sa compagnie au festival international ‘African Festival of the Art’ et profiter de l’occasion pour représenter Haïti dans un concours où des danseuses haïtiennes et moi avons gagné le 3ième prix grâce à une chorégraphie que j’ai créée inspirée de la danse traditionnelle vodou.  C’est cette même année que je rejoins officiellement le groupe  Boukman Eksperyans pour l’accompagner dans des tournées internationales en Amérique du Nord (Etats Unis et Canada),  dans les Caraïbes et en Europe. De 2002 à nos jours je collabore régulièrement à des projets artistiques et sociaux-culturels au sein de diverses institutions et associations ; des fondations genevoises et autres telles que: ‘Terre des Hommes’,  ‘GHEN’ (Groupe Haïtien d’éducation nouvelle), ’60 ans l’ONU’ (Genève); ‘Association Ménicia’ ‘Fête de la musique’ ( Châtel St-Denis); ‘Compagnie Rudra Béjart’ pour laquelle j’ai écrit et exécuté le projet ‘Danse Lakou'( Lausanne ); ‘Riva Nyri’s Tout Se Pa’ (New-York); ‘Pioneer Works Fondation’ ( New York).

Art an expression of being

Coming from an artists family, I was born in Ouanaminthe (Haiti) in 1981. Since my early childhood art is part of my daily life.  Like most Haitians, it is our tool of expression, transmission and communication, maybe for us it’s a way to face life and to ourselves and also to decode the invisible.

My parents, Théodore Beaubrun (Lòlò) and Mimerose Beaubrun (Manzè), are co-founders of Boukman Eksperyans, respectively. Their cultural, social and spiritual contributions are of great importance to me in my spiritual and artistic journey. Indeed it helped me uproot in myself the ‘false self’ complexed with an illusion erected by colonization during 312 years of slavery. Their « Vodou Adjae » album released in 1990, nominated for a Grammy Award, is the witness of this movement of the return to the Source and the true Self by the acceptance of this one, not only as an individual in his cultural and social context (the expression of diversities of form), but also as an invisible being (the expression of the non-form of Unity.)

My story with dance begins in 1985

At the age of 4 I was already a member of the dance troupe with the same name and directed by the talented African American dancer and teacher Lavinia Williams.  After her death, I joined the dance school ARTCHO led by Jean-Guy Saintus and Jean René Delsoin. In 1997, after an intensive ‘West African dance’ workshop with Professor Danny Diallo in Chicago, I was able to perform with his company at the international festival ‘African Festival of the Art’ and take the opportunity to represent Haiti in a contest where Haitian dancers and I won the 3rd prize thanks to a choreography that I created inspired by traditional Vodou dance. It was the same year that I officially joined the group Boukman Eksperyans to accompany them on international tours in North America (USA and Canada), the Caribbean and Europe. From 2002 to the present day I regularly collaborate in artistic and social-cultural projects within various institutions and associations in Geneva; Foundations such as: ‘Terre des Hommes’,’ GHEN ‘(Haitian New Education Group), ’60 Years UN’ (Geneva), Menicia Association and ‘Music Festival in Châtel St-Denis’;’ Rudra Béjart School’ for which I wrote and executed the project ‘Danse Lakou’ (Lausanne); ‘Riva Nyri’s Tout se Pa’ (New York); ‘Pioneer Works Foundation’ (New York).

Copyright 2018 - 2019 | All rights reserved by Laura Beaubrun | Powered by EyeTouch Creative Agency